Le professionnel du bâtiment est libre de choisir la compagnie d’assurances chez laquelle il souhaite adhérer. Pour éviter les mauvaises surprises lors d’un sinistre, il convient de bien choisir son contrat d’assurance.

Astuces pour trouver une bonne assurance décennale

La comparaison des offres sur Internet

Internet vous offre l’opportunité de comparer les différentes offres d’assurance disponibles sur le marché et de faire des devis précis de garantie décennale. Les outils qu’il met à votre disposition vous permettent d’avoir une multitude d’offres à comparer et de gagner du temps. S’ajoute à cela le fait que les comparateurs en ligne mettent en avant les principaux atouts de chaque assureur pour faciliter vos recherches. Il faut reconnaître qu’avec la pluralité des offres et des services proposés par les assureurs sur le marché, il devient de plus en plus difficile de trouver une bonne assurance décennale.

Le recours aux services d’un courtier en assurance

L’intervention d’un courtier demeure la meilleure façon d’obtenir des propositions d’assurance parfaitement en accord avec vos besoins. Ce professionnel sera en mesure de vous faire comprendre tous les aspects d’un contrat d’assurance décennale. C’est essentiel, car tous les dispositifs du contrat ne jouent pas forcément en votre faveur. Le courtier intervient aussi dans le cadre de la négociation du contrat.

Évaluation des informations fournies par les assureurs

Pour trouver la meilleure offre d’assurance décennale, il convient d’évaluer la qualité et la fiabilité des informations fournies sur le site des assureurs. Les offres les plus pertinentes se distinguent par leur précision et ne ressemblent en rien à des offres purement promotionnelles. Les assureurs qui ne se focalisent pas uniquement sur la commercialisation de leurs produits d’assurance élaborent des contrats visant à protéger les intérêts des souscripteurs.

Spécificité d’une assurance décennale

Les dommages pris en charge

En matière d’assurance décennale, les dommages couverts concernent ceux qui touchent directement ou indirectement à la solidité de l’ouvrage. Ils comprennent généralement les gros ouvrages, tels que la charpenterie et la maçonnerie. Cette garantie peut aussi être mise en œuvre si un ou des éléments constitutifs du bâtiment manifestent des vices de construction. Ces vices doivent entraîner des dommages rendant le bâtiment impropre à sa destination. Les dommages peuvent affecter les fondations, les canalisations encastrées ou encore les installations de chauffage.

Faire la différence entre les différentes assurances construction

Dans l’optique de protéger les intérêts des consommateurs et d’assurer la couverture de la responsabilité des constructeurs, ceux-ci doivent souscrire une assurance-constructeur. Les garanties obligatoires pour les constructeurs sont formées de trois principaux éléments : la garantie décennale, la garantie de parfait achèvement et la garantie de bon fonctionnement. La garantie décennale couvre le professionnel du bâtiment pendant 10 ans après la réception des travaux. Comme son nom l’indique, la garantie de bon fonctionnement couvre les sinistres générés par les équipements défectueux dissociables à l’ouvrage. Ceux-ci incluent, par exemple, les portes intérieures et la chaudière. Cette garantie protège le maître d’ouvrage pendant 2 ans. Quant à la garantie de parfait achèvement, elle prend en charge toute non-conformité et les désordres mentionnés dans le procès-verbal lors de la réception des travaux ou pendant la première année qui s’en suit.