C’est au milieu du siècle dernier que la culture biker est apparue. Vêtements, accessoires et bijoux se parent de différents symboles comme la tête de mort. Aujourd’hui, plus besoin d’appartenir à cette communauté pour porter des bijoux biker ou encore des vêtements. La mode s’est emparée de cet emblème pour en faire une expression de rébellion chic au détriment du mouvement gothique et à son mysticisme.

Le crâne : un effet de mode ?

Bracelet tête de mort

bracelet tête de mort

L’utilisation du crâne comme motif remonte à plusieurs siècles, et s’il a souvent été utilisé pour représenter la mort ou la menace de mort, il a également été utilisé comme son opposé.

Par exemple, les chambres funéraires puritaines de la Nouvelle-Angleterre sont décorées d’un crâne ailé, symbolisant l’orientation de l’âme vers le ciel ; le crâne ne signifie pas la mort, mais l’immortalité de l’âme et son passage dans l’au-delà.

Cependant, dans la nature morte médiévale vanitas vanitatum – la vanité des vanités – l’artiste utilise le crâne comme symbole de l’absence de sens ultime de la vie. Ses peintures visaient à montrer la futilité des poursuites intellectuelles et des plaisirs de l’humanité, et représentaient des objets tels que le globe terrestre et les livres (intellectuels), les instruments de musique et le crâne, souvent accompagné d’une bougie ou d’un sablier, pour représenter le temps limité dont nous disposons sur terre.

Également associée aux pirates, la tête de mort se retrouve sur le drapeau traditionnel des pirates. Une tête de mort sur fond noir, connue sous le nom de Jolly Roger utilisée pour terroriser les navires, symbolisant l’anarchie, la cruauté ou les deux, mais certains capitaines pirates utilisaient également le symbole du sablier, qui indiquait également que le temps était compté.

La tête de mort : pourquoi cette tendance ?

Aujourd’hui, la tête de mort est partout, sur les vêtements, les bijoux, les accessoires, les tatouages… Devenue ultra tendance, elle a quelque peu perdu sa symbolique spirituelle voire mystique. Sertie de pierres semi-précieuses, de paillettes, de perles… la tête de mort n’est plus seulement l’apanage des bijoux biker, rock ou gothique même si ces derniers ont toujours la cote auprès de leurs communautés.