Depuis quelques années, le jouet en bois redevient à la mode. Apprécié des parents pour son authenticité et sa solidité, plébiscité dans les crèches et les écoles, il accompagne le jeune enfant dans son développement psychomoteur et sa socialisation. Souvent comparé à l’incontournable jouet en plastique, il se distingue par certains aspects.

Ses matériaux et sa conception

Matière noble et vivante par excellence, le bois éveille et séduit les sens des petits et des grands.
Conçu artisanalement avec des peintures et des colles d’origines naturelles, le jouet en bois est un objet sain, solide et beau.
Cependant, il faut se méfier de certains jouets de piètre qualité composés de lamelles de bois ou d’agglomérés moins résistants et potentiellement nocifs pour l’enfant.

Des intérêts pour l’enfant

Plus simple et moins ” gadjétisé ” , le jouet en bois permet à l’enfant de développer son imagination, sa logique notamment avec des puzzles et se sociabiliser.
Il est fabriqué avec des produits ne présentant aucune toxicité pour le bébé qui porte tout à sa bouche.
Robuste, il résiste aux chocs, aux chutes et peut, parfois, être réparé.

Le jouet en bois est écologique

S’il est de qualité, son bois provient de forêts gérées durablement (un arbre coupé est aussitôt remplacé) et sa confection est ” locale” (souvent française ou européenne).

  • Le jouet en bois est aussi recyclable, réutilisable et biodégradable.
  • De fait, son impact environnemental est minime.

Un jouet fait pour durer

Une fabrication de qualité et un coût certain des matières premières font que le jouet en bois est plus onéreux que le jouet en plastique. Cependant, il est un gage de longévité transmissible, même sur plusieurs générations.

Certains parents et grands-parents s’en souviennent avec émotion.
Avant d’acheter un jouet en bois, il est préférable de vérifier les normes, sa qualité et privilégier peut-être, pour plus de sécurité, des marques connues (Jeujura, Villac, Haba, etc.).