Quels sont les différents types de compteurs d’eau ?

compteur d'eau electronique compteur d'eau economie

Plus qu’un simple système électronique, le compteur d’eau est un outil très important dans l’estimation de votre consommation d’eau. Pour vous faciliter la sélection, il est préférable de se pencher vers les compteurs en prenant en compte leur type.

Le compteur d’eau électronique

Il existe deux grandes familles de compteurs électroniques : le compteur général d’adduction au réseau et le compteur numérique pour point de distribution. Attribué par le fournisseur, le premier vous aide à relever la consommation d’eau en l’absence de votre compagnie d’eau. Aussi, permet-il de mesurer votre consommation durant une période donnée comme indiqué par multimat.Fr.

Quant au compteur numérique pour point de distribution, il s’agit d’un minime boitier électronique qui vous informe en permanence de la quantité d’eau traversant votre compteur. Une fois que vous avez cette valeur, il est alors plus facile de connaitre la consommation d’eau à votre niveau.

Le compteur d’eau volumétrique

Ce type de compteur sert à connaitre le niveau de consommation d’eau dans les différentes canalisations. Simple d’utilisation et sophistiqué, il présente une minime marge d’erreur en ce qui concerne la précision de lecture. Les compteurs volumétriques proposent différents modèles classés par ordre croissant en fonction de leur fiabilité (A, B, C, D)

Le compteur d’eau classique

Le compteur volumétrique reste le modèle le plus ancien et s’identifie par son disque qui tourne en fonction de l’eau consommée. Sa fixation se fait grâce aux points d’attache. L’avantage d’avoir ce capteur réside dans robustesse et sa praticité. Les modèles disponibles sur le marché sont pour la plupart du temps des compteurs mis à jour.

Le compteur d’eau divisionnaire

Au sein d’une habitation en copropriété, l’estimation de la consommation est faite au prorata des millièmes de chaque lot si vous ne disposez pas d’un compteur d’eau divisionnaire. Dans ce cas, la répartition des charges ne prend pas en compte le nombre d’habitants de chaque pièce, ce qui pourrait être désavantageux pour les copropriétaires. En effet, le compteur divisionnaire est propre à chaque habitat tout en permettant de relever la valeur réelle de la consommation en mètre cube pour l’établissement de la facture. Il reste la meilleure l’option pour détecter tout excès de consommation ou mieux toute fuite d’eau.