Qu’est-ce que la défiscalisation ?

Nous, vous, ils, tout le monde est à la recherche d’un moyen permettant de payer moins d’impôts. Le législateur lui offre cette opportunité avec ses différents dispositifs de défiscalisation. Mais à quoi renvoie véritablement ce concept ?

Encourager l’investissement en réduisant les impôts

À la base, la défiscalisation renvoie à tout ce qui peut permettre de profiter d’un abattement fiscal. Il est question de diminuer ses impôts sur les revenus, via différents dispositifs légaux. Il est important de savoir que l’accès à ces derniers est soumis à des conditions variables. Par contre, Fiscalement.fr souligne le fait que tous les contribuables peuvent se porter candidats, contrairement aux idées reçues qui font de la défiscalisation un apanage des grandes fortunes. Se déclinant sous des formes variées, les moyens mis à la disposition des contribuables pour réaliser ces marges fiscales visent, en réalité, un objectif plus précis. Selon le cas, il s’agit de redynamiser un secteur – en l’occurrence l’immobilier – en encourageant les investissements qui s’y destinent, ou d’encourager les initiatives d’épargne.

Des dispositifs variés pour accéder à la propriété

Une première catégorie de dispositifs de défiscalisation incite les citoyens à engager leur patrimoine dans l’immobilier, par le biais d’investissements divers. Le tout fonctionne alors selon un principe très simple : les contribuables investisseurs verront une partie du montant injecté déduite de leur impôt. Ceci étant, la démarche de défiscalisation ne doit pas purement être motivée par cet abattement fiscal. Les financiers conseillent les personnes qui s’y mettent de considérer mûrement le choix du dispositif dans lequel ils placent leur argent, dans la logique d’une diversification de patrimoine. Parmi les options offertes aux personnes qui s’intéressent à la défiscalisation immobilière, l’on peut citer le très récent dispositif Denormandie. Visant les investissements dans l’ancien, en prolongement du dispositif Pinel, celui-ci permet de réaliser des économies d’impôts de l’ordre de 21 %. Par cette disposition, l’État entend prendre en main l’enjeu du vieillissement des parcs de logements en centre-ville. Les travaux de rénovation engagés par les propriétaires-bailleurs sur ces parcs constituent alors le cœur de cible de l’abattement fiscal qu’elle permet.

Quid de la défiscalisation financière

La défiscalisation financière constitue la seconde rampe d’accès proposée aux citoyens désirant réduire leurs impôts. Ici, le placement d’argent est fait sur différents produits financiers. L’enjeu des dispositifs figurant dans cette seconde catégorie est la redynamisation de certains secteurs économiques, ou encore le développement des régions. Qu’il se présente sous la forme d’une déduction, d’une réduction ou d’une exonération, l’avantage fiscal accordé n’est pas non plus négligeable. Le choix du produit financier vers lequel l’on se tourne dépend du profil du contribuable, en notant que les solutions de cette catégorie s’adressent à des niches fiscales plafonnées à 10 000 euros. L’on peut alors investir dans les PERP, les ICF, les SOFICA ou les FCPI en tenant compte des risques qui s’y rattachent et en choisissant une durée de placement adaptée à ses objectifs personnels. L’ensemble des produits de défiscalisation et des conditions d’accès représente un univers que le particulier n’est pas toujours en mesure de maîtriser seul. Il peut alors se tourner vers des conseillers en défiscalisation pour l’accompagner pas à pas dans le montage de son projet et le choix du dispositif le plus intéressant.